Cervicalgie : Quels sont les bons reflexes à avoir en cas de douleurs au cou

Les douleurs au cou sont un phénomène complexe aux origines diverses. Il n’existe pas une solution miracle qui permet de soigner tous les maux cervicaux. C’est pourquoi il est important de comprendre votre affection et même réaliser un examen de votre nuque pour pouvoir vois soigner.

Les causes de la cervicalgie peuvent être en effet : un choc, votre profession, une grossesse, votre posture, une maladie, etc… ). En cas de doutes sur l’origine de vos douleurs, il peut vous être utile de consulter un docteur pour obtenir plus d’informations.

Quand dois-je consulter un médecin ?

Un docteur vous permettra d’avoir un diagnostic plus précis sur l’origine de vos douleurs dans le cou.

Ensemble, vous déterminerez et analyserez :

  • Les conditions des douleurs et leurs fréquences ;
  • La localisation de la douleur dans votre corps ;
  • L’intensité de du mal,
  • Quels sont vos muscles ou articulations affectées
  • Les mouvements de votre cou et la présence d’une sensation de gène
  • D’autres symptômes pouvant donner plus d’indications sur l’origine de votre cervicalgie

Heureusement, dans la plus part des cas, la cervicalgie est bénigne et ne représente aucun risque pour votre santé.

Il est néanmoins toujours intéressant de consultez un docteur, notamment si vos douleurs font suite à un traumatisme ou à un faux mouvement pour contrôler l’éventuelle présence d’une fracture ou de lésions.

Selon votre état de santé, le médecin peut par la suite décider de vos faire réaliser des analyses complémentaires, tels qu’une prise de sang ou encore un scanner dans le but de détecter la présence d’un trouble plus important.

Comment traiter ma cervicalgie

Les causes de la cervicalgie sont très diverses. En effet, elles peut-être lié à vos muscles du cou, à vos articulations mais également à votre alimentation, un état de fatigue ou encore à cause d’une maladie.

Plusieurs types de traitement sont donc possible en fonction de l’origine de vos douleurs. Il peut s’agir de médicaments, de thérapies (kinésithérapie, massages,…), de rééducation ou encore de conseils sur comment adopter un mode de vie plus sain.

Médicaments

Il existe différentes solutions médicamenteuses dans le but de traiter le mal de cou, ou simplement pour vous aider à mieux supporter la douleur.

  • Les anti-inflammatoire non stéroïdiens et le paracétamol pourront vous être prescrits pour limiter la douleur.
  • Des médicaments de type antalgique pourront également vous aider à supporter des douleurs plus fortes.
  • Des médicaments pour limiter les gènes et les contractions anormales des muscles tels que les myorelaxants pourront également vous être donnés par votre médecin

Dispositifs orthopédiques

Vous pouvez choisir de tenter de soulager votre cervicalgie avec un dispositif pour votre cou.

  • Le collier cervical permet d’immobiliser le cou. En cas de douleurs intenses, il peut s’agir d’une solution intéressante mais il ne faut pas le garder trop longtemps pour ne pas affaiblir les muscles du cou.
  • D’autres types de dispositifs comme les hamacs cervicaux ou le matériel de traction cervical (découvrir avec xHealthy.fr) à utiliser à la maison, peuvent vous fournir une alternative d’étirement pour votre cou simple à mettre en place chez vous.
  • Si votre mal de cou est lié à une mauvaise posture, vous pouvez tenter de corriger votre tenue du corps avec un correcteur de posture ou un redresse-dos à votre taille. Tous comme le collier cervical, ces dispositifs ne doivent pas être portés trop longtemps pour ne pas que vos muscles du dos s’affaiblissent.

Bienfait de la kinésithérapie, notre avis sur les thérapies alternatives

Vous avez fait le choix de complémenter le traitement de votre cervicalgie avec une thérapie complémentaire, excellent choix. Des séances régulières de kinésithérapie pourront vous aider à vous sentir mieux. Le cou est une zone sensible et les différents massages, mouvements et exercices de votre kinésithérapeute pourront être d’une grande aide.

A savoir sur les méthodes thérapeutiques :

  • Des séances d’électrothérapie en complément de vos séances de massage classique,
  • Les exercices de tractions vertébrales doivent être réalisés avec le suivi d’un professionnel de la santé
  • Complétez vos séances de kiné avec d’autres techniques, en complément du massage du cou classique
  • Il faut être prudent avec les manipulations vertébrales cervicales. Le professionnel doit avoir fait l’objet d’une formation spéciale. De plus, un examen de santé doit être réalisé au préalable. nombreuses contre-indications.

Bien se reposer

Il est important que vous puissiez vous reposez si nécessaire. Si votre cervicalgie vous gêne dans votre activité professionnelle, vous pouvez consultez un médecin de manière à ce qu’il vous prescrive un arrêt de travail.

Si votre situation ne nécessite pas un arrêt de travail, il est néanmoins important que votre zone cervicale se repose.

Même si votre mal de cou est léger, les professions avec une posture usante pour la nuque ou celles nécessitant le port répétitif de charges lourdes, peuvent contribuer à aggraver votre mal de cou ou vous faire récidiver. Vous devrez alors adapter ou changer votre poste de travail, de façon temporaire voire définitive pour vous assurer une bonne guérison de votre cervicalgie.

Plusieurs pistes sont alors envisageables, par exemple :

  • Veuillez au bon positionnement ergonomique du poste de travail, de la chaise et du bureau.
  • Utilisez des ceintures lombaires, pour vous assister durant l’effort
  • Changez de poste, pour cela, des formations internes dans vos entreprises existent sans doute
  • Etc…

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire