Les conseils et astuces pour arrêter de boire

L’alcool, surtout lorsqu’il est en trop grande quantité dans le corps, détruit nos organes. Si vous prenez conscience que vous buvez trop, c’est peut-être un signe qu’il faut arrêter. Le sevrage est pourtant difficile, voire impossible pour certaines personnes. Voici nos conseils et astuces pour vous aider à arrêter de boire.

Prendre conscience que l’on est alcoolique

De nombreuses personnes pensent qu’être alcooliques, c’est boire tous les jours et se sentir en manque lorsqu’on n’en trouve pas. C’est vrai, mais l’alcoolisme se montre sous différentes formes. Il y en a qui ne boivent que très rarement, mais ne peuvent pas s’arrêter jusqu’à un état d’ivresse incroyable. La première étape consiste donc à prendre conscience de votre état. Êtes-vous réellement alcoolique? Si vous avez déjà dépassé cette étape, alors, c’est déjà une bonne nouvelle. Cela signifie que vous êtes vraiment prêt à en finir. Quoi qu’il en soit, nous vous invitons à en savoir plus sur l’alcoolisme. Cela vous permettra de mieux cerner la situation et facilitera grandement certaines étapes du sevrage.

Connaître les raisons de votre alcoolisme

C’est aussi une étape très importante. En effet, on peut le comparer à une maladie. Lorsque vous connaissez les agents, il est plus facile de trouver le remède. Vous devez donc prendre le temps de réfléchir et d’arrêter de mentir à vous-même. Certaines personnes boivent à cause d’un problème. Cela peut être une séparation, une rupture, une perte de travail, un échec, etc. Les raisons peuvent être multiples et varient d’une personne à une autre. Vous êtes le seul à connaître les motivations qui vous incitent à vous soûler. Une fois que vous avez trouvé les véritables sources qui vous attirent près du barman, il vous sera beaucoup plus facile d’arrêter l’alcoolisme en résolvant vos problèmes.

Prendre une décision ferme

La décision est très importante pour arrêter de boire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une fois que vous êtes vraiment décidé, rien ne pourra vous convaincre de reprendre un verre. Ceux qui sont déjà entrés profondément dans la dépendance savent à quel point il est difficile d’arrêter. Mais, il est impératif d’avoir un esprit combatif. D’où l’importance d’une décision ferme. Vous devez donc résister à toutes formes de tentations. Surtout pendant les fêtes en famille ou entre amis. Il existe d’innombrables occasions, mais restez droit dans votre objectif. Pensez à tous les bienfaits que l’arrêt de l’alcool apportera à votre santé, votre bien-être et votre vie en général.

Vous faire aider

Il est tout à fait possible de décrocher seul, mais se faire aider rend la tâche encore plus facile. Qui plus est, vos vrais amis et surtout vos familles soutiendront certainement votre décision d’arrêter l’alcool une bonne fois pour toutes. Lorsque vous avez donc des problèmes qui pourraient vous inciter à reprendre un verre, choisissez une personne de confiance, à part le barman, à qui vous pouvez les partager. Rien n’est plus puissant pour vous pousser à boire qu’un problème dans les moments de solitude. Sinon, vous pouvez aussi intégrer des centres qui ont pour objectif d’aider les victimes de dépendance comme l’Institut Adios. Vous aurez ainsi moins de gêne puisque vous serez entouré par un professionnel qui ne vous jugera pas et avec des personnes qui sont dans la même situation que vous.

Changer certaines de vos habitudes

Il y a de bonnes et de mauvaises habitudes. Naturellement, il vous faudra changer celles qui vous traînent plus vers l’alcoolisme. On peut par exemple prendre l’habitude d’aller boire un coup après le travail. Il y a aussi les rendez-vous en bar ou en boîte chaque fin de semaine. Cela évite notamment de sombrer dans la tentation en voyant de l’alcool à proximité. S’il le faut, il est également conseillé d’éviter certaines fréquentations. Celles qui vous encourageraient plus à boire en disant qu’un seul verre ne vous fera pas de mal. Cependant, si vous pouvez résister à toutes formes d’incitations, vous n’êtes pas obligé d’ignorer et de perdre certains de vos amis.

Faire du sport

Trouver une activité qui puisse vous éloigner de plus en plus de l’alcool est également une solution très efficace. Quoi de mieux que le sport ? Beaucoup d’alcooliques sont en surpoids, la forme physique influe pourtant grandement sur l’état d’esprit et vice versa. Commencez donc à prendre soin de votre corps en faisant de l’exercice physique. Pour cela, vous n’êtes pas obligé d’intégrer une salle de sport, même si c’est une excellente idée. Vous pouvez très bien commencer par une séance de footing matinale, faire de l’aérobic dans le salon ou même danser. Le but est de purifier votre corps et réduire peu à peu le taux d’alcool dans votre sang. Sachez que lorsque vous aurez réussi à arrêter de boire, vous n’aurez plus envie de voir de l’alcool.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire