L’épanchement de synovie

L’épanchement de synovie est considéré comme une accumulation de liquide qui se spécifie par un gonflement de l’articulation. Il se trouve habituellement au niveau du genou et entraîne maux et complexités à bouger. Il est habituellement causé par l’arthrose, un effort sportif conséquent ou un traumatisme. L’endossement de l’épanchement de synovie comprend la lutte contre son origine et l’intervention sur le mal.

Que signifie un épanchement de synovie ?

L’épanchement de synovie représente une affection qui concerne les articulations, particulièrement celles du genou. La lubrification de l’intérieur du genou est garantie par la synovie ou le liquide synovial. Il s’agit d’un liquide visqueux, clair et transparent, évacué par les cellules du tissu qui recouvrent l’articulation, nommée la synoviale. À part la lubrification de l’articulation, le liquide synovial s’occupe aussi de l’alimentation des cellules et du cartilage. Il permet alors de diminuer l’usure des aires articulaires pendant les frictions.

Pour un épanchement de synovie, également nommé hydarthrose, le liquide synovial est évacué de façon trop considérable au niveau des zones articulaires. Cet entassement de liquide synovial se présente le plus habituellement au niveau du genou. Cependant, l’ensemble des articulations mobiles peuvent être touchées, comme la cheville, le poignet ou le coude. Et pour trouver plus de détails concernant les accessoires de sport, consultez ultimateknees.com !

D’où provient un épanchement de synovie ?

D’un côté, il existe les causes mécaniques. L’épanchement de synovie peut être causé par un traumatisme sportif, de l’arthrose ou une demande sportive considérable. Quand une lésion des ménisques ou du cartilage se manifeste, la membrane recouvrant la poche qui encercle l’articulation devient réactive. Et ce, en fabriquant énormément de liquide pour plus de lubrification de l’articulation.

Quand c’est un traumatisme articulaire comme une fracture ou une entorse, du sang peut se trouver dans la synovie. C’est dans cette situation une hémarthrose. D’un autre côté, l’épanchement peut être engendré par des causes inflammatoires. Il peut se manifester quand la synoviale semble anormale, successivement à des maladies des articulations et de la poche synoviale. Celles-ci sont composées de rhumatisme inflammatoire comme la chondrocalcinose ou la goutte ; l’arthrite ; les maladies complexes auto-immunes…

Comment traiter un épanchement de synovie ?

Pour soigner un épanchement du genou, il est avant tout plus judicieux de bloquer l’articulation affectée et de la faire reposer dans un objectif antalgique. Effectivement, avec du repos la poche comprenant la synovie ne se retrouve pas sous tension. Cependant, le fait de bloquer le genou, ou toute autre articulation concernée ne stimulent pas l’absorption de l’épanchement. Une poche de glace peut également participer à la baisse de l’inflammation. Si l’épanchement ne dévoile aucune complication, un temps de repos peut paraître ample.

Dans le cas où le repos de l’articulation n’est pas ample, une ponction peut être montrée afin d’éliminer le liquide de l’articulation. Selon l’origine de l’épanchement, des médicaments peuvent être montrés. Par exemple, il est envisageable d’opter pour un traitement antibiotique en cas d’infection. Un geste chirurgical prothétique (prothèse unicompartimentale ou totale du genou) ou arthroscopique (nettoyage articulaire) peut être effectué. Il existe aussi la visco-supplémentaire (acide hyaluronique) ou l’infiltration de corticoïdes, etc.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire