Qu’est-ce que l’épilation à lumière pulsée ?

Prendre soins de son corps est une nécessité du quotidien, tant pour les hommes que pour les femmes.

Parmi ces soins, l’épilation est bien connue pour être une tâche peu agréable, et chronophage.

Existerait-il une solution ?

Dans cet article, nous vous présentons l’épilation à lumière pulsée, qui permet de se débarrasser de ses poils une bonne fois pour tout, et surtout, sans douleur !

Comment fonctionne l’épilation à lumière pulsée ?

Contrairement  à l’épilation laser qui émet des faisceaux lumineux ultras puissants, l’épilation à lumière pulsée émet des rayons pulsés de 70°C sur chaque centimètre carré de son corps.

La lumière une fois transformée en chaleur crée des micros brûlure qui  détruisent uniquement  la racine de bulbe du poil et empêche le repoussement.

En institut ou grâce à l’épilateur lumière pulsée

Le professionnel, généralement dans un institut, passe la lumière sur les zones concernées, pendant 5 à 15 min.

Au cours de l’opération, on sent de faibles picotements (rien à voir avec une épilation traditionnelle) et une sensation de chaleur.

Remarquons qu’il est possible d’utiliser un épilateur à lumière pulsée pour s’épiler à la maison : on évite ainsi le besoin de se rendre en institut.

Nous vous conseillons au passage le site epilateur-lumierepulsee​ pour en savoir plus.

Des critères pour obtenir un bon résultat

L’épilation à lumière pulsée est rapide et efficace. Généralement, des résultats satisfaisants peuvent déjà s’observer déjà à partir de la 4e séance espacée en 1,5 mois en moyenne au début à 2 ou 3 mois de suite.

Deux ans après, elles peuvent donc passer de 6 à 12 mois.

Existe-t-il des contre-indications ?

Ne relevant pas totalement de la compétence des dermatologues, l’épilation à la lumière pulsée est pratiquée dans les centres de beauté.

Certaines contre-indications existe et il convient d’en prendre connaissance pour éviter le moindre risque :

  • Tout d’abord, elle est incompatible avec  la prise des comprimés antidiabétiques, anti-inflammatoire et de chimiothérapie.
  • Elle est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux adolescents de moins de 20 ans. Leur pilosité étant encore dans son étape d’évolution peut mal réagir à la lumière.
  • Il faut avoir une peau claire pour être éligible. Les autres couleurs de peau de risque de réagir de manière  négative aux flashs de la lumière.
  • Elle est déconseillée aux zones tatouées, des taches épidermiques. D’où il est important que ces zones soient protégées des rayons pendant l’opération.
  • En cas d’irritation ou de lésion de la peau, tâcher de réaliser ses séances.

Les avantages

Sur les mêmes traces que l’épilation laser, l’épilation  à la lumière pulsée élimine les poils à hauteur de 80 à 90% et ralentir le repoussement.

Après ce traitement, les polis deviennent fins et rares. Ils arrivent qu’ils tombent eux même où disparaissent complètement.

Déjà à partir de la 2e séance, les résultats sont nets et satisfaisants.

Mais toutefois la séance doit suivre son cours au moins 5 à 8 fois afin de maximiser les effets. Ce respect de nombre des séances traduire l’efficacité de l’épilation. Elle est moins douloureuse.

Car vous ne ressentez que des petits picotements. Sur le plan financier, elle est moins couteuse que celui du laser ainsi que les différentes techniques traditionnelles qui se terminent sur une longue durée.

Et enfin vous avez la possibilité d’épiler les zones du corps ci-après demi-jambes, les aisselles, le visage et le maillot.

Une exception à tenir compte est que si le contraste du poil et de votre peau n’est pas assez important, vous risquez de ne pas avoir les résultats escomptés et en temps voulu.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire