Comment fonctionne un défibrillateur ?

Saviez-vous que de nombreuses hospitalisations suite à des malaises cardiaques peuvent être évitées grâce à un simple appareil ?

Le défibrillateur peut sembler impressionnant, mais il sauve des vies. Vous l’avez certainement vu dans les séries médicales, mais cet appareil peut être utilisé par des non-professionnels.

C’est bien là tout l’intérêt du défibrillateur : être situé dans les zones passantes et à risques pour sauver la victime si les urgences mettent du temps à arriver. Voici un rappel des règles concernant le défibrillateur.

L’utilisation du défibrillateur

Le défibrillateur permet de sauver une personne qui fait un malaise et qui est aux portes de la mort. Mais c’est un appareil très puissant qui ne doit être utilisé qu’en dernier recours. Avant son utilisation, il y a d’autres étapes à suivre.

Appliquer les gestes de premiers secours

Vous êtes en promenade dans un parc ou vous attendez quelqu’un dans une gare quand tout à tout, un inconnu crie à l’aide. Il est en train de faire un arrêt cardiaque. Vous devez avoir le réflexe de lui venir en aide. Comment faire ?

Première étape, aller le voir et le rassurer, s’il est conscient. Pendant ce temps-là, vous tapez le numéro des secours. Le 15 pour le SAMU, le 18 pour les pompiers. Vous n’êtes pas en France mais dans l’Union Européenne ? Composez le 112 qui est le numéro général des secours.

Ensuite, faites ce que les secours vous disent de faire. Normalement, vous devrez faire un massage cardiaque, puis du bouche-à-bouche si nécessaire.

Et puis, en cas de dernier recours, utiliser le défibrillateur.

Règles pour utiliser un défibrillateur

Le défibrillateur est normalement présent dans tous les lieux publics et son placement est indiqué par des panneaux. Vous n’aurez pas de mal à le trouver. L’idéal est de demander à quelqu’un d’aller le chercher pour que vous puissiez rester près de la victime.

Forcément, c’est embêtant s’il n’y en a pas. Tournez-vous vers Défibrillateur Center pour acheter un défibrillateur automatisé externe à placer dans tous les lieux publics.

Cet appareil doit être utilisé si les étapes précédentes ont échoué et que les secours ne sont pas encore là. N’attendez pas qu’elles arrivent et commencez à sauver la victime.

Voici les préconisations pour utiliser un défibrillateur :

  • Mettre en marche l’appareil. Posez le à côté de l’oreille de la victime et appuyez sur le bouton marche-arrêt. Un petit bruit se fera entendre et une voix synthétique vous donnera les instructions.
  • Préparer la victime en dégageant sa poitrine. Retirez ou découpez ses vêtements avec la paire de ciseaux qui accompagne l’appareil. Rasez les poils si besoin grâce au rasoir jetable présent parfois dans la housse de l’appareil. Puis séchez la peau, elle ne doit pas être humide.
  • Placez les électrodes : l’un se met sous la clavicule droite, l’autre sur le flanc gauche. Et puis connectez le câble au défibrillateur.
  • L’analyse du rythme cardiaque est généralement automatique. Dans le cas contraire, appuyez sur le bouton d’analyse. Ne touchez plus la victime. Arrive ensuite une décharge électrique puissante qui devrait ranimer la victime.
  • Ne pas éteindre le défibrillateur avant que les urgences arrivent.

Tout au long de son utilisation, une voix vous donnera les consignes. Il y a aussi un écran avec les règles écrites. Ainsi, même si vous êtes complètement novice, vous saurez utiliser le défibrillateur.

Le défibrillateur, un appareil qui ne devrait jamais servir

Les malaises cardiaques surviennent souvent alors que la victime a une mauvaise hygiène de vie. C’en est d’ailleurs la cause : alimentation non-équilibrée, manque de sport…

Bien-sûr, la vieillesse est également un facteur de risque cardiaque. Mais de nombreux malaises cardio-vasculaires peuvent être évités en adoptant un mode de vie sain.

La crise cardiaque peut être fatale en 10 minutes, il faut donc agir très vite. Cependant, les autres malaises cardiaques comme l’infarctus et l’AVC se déclenchent lentement et émettent des signes avant-coureurs comme de la fatigue, des nausées, des douleurs abdominales, de la prise de poids… Consultez au moindre signal d’alerte.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire