Première fois : nos conseils pour réussir votre première relation sexuelle

La première fois (la première fois que nous avons une nouvelle rencontre sexuelle) est remplie à parts égales d’incertitudes, d’anticipation, d’anxiété et d’excitation ? Qu’est-ce qui pourrait mal tourner si nous combinons tous ces éléments dans un shaker ? Bien sûr, tout… mais ne paniquez pas ! Le manque d’expérience peut être compensé par une richesse d’excellentes connaissances et une intelligence émotionnelle, et nous sommes là pour vous aider avec les deux.

La première fois est plus une question de sortir de votre zone de confort qu’une question de pénétration vaginale et de rupture de l’hymen.

Les premières fois sont nombreuses, et vous avez probablement “perdu votre virginité” bien plus tôt que vous ne le pensez sans même vous en rendre compte. Et, bien sûr, nous mettons des guillemets à l’expression “virginité perdue”, car la virginité est une notion physique qui est mal comprise.

Se caresser, s’envoyer des textos, se toucher avec ses vêtements (ce que nous appelons “caresses”), faire une fellation… il y aura des centaines de premières fois. Quelle que soit la situation, nous ferons de notre mieux pour répondre à toutes vos préoccupations et vous conseiller sur la manière de rendre votre première fois mémorable (dans le bon sens du terme !).

PERCEPTION ERRONÉE DE LA VIRGINITÉ

Que vous soyez vierge ou non, perdre sa virginité… Lorsque l’on parle de virginité, on entend par là “la perdre” la première fois que vous avez un rapport sexuel avec pénétration vaginale… Cependant, si vous y pensez rationnellement, vous pouvez perdre vos clés, votre portefeuille, ou même un amour, mais PAS votre virginité. Donc, non, la virginité n’a pas sa place parmi les objets perdus. Votre virginité ne va pas quelque part, et elle n’est pas physiquement partie.

Votre virginité ne va nulle part, et vous ne pourrez pas la localiser dans les objets perdus. La virginité n’a aucune preuve médicale ou scientifique, il s’agit plutôt d’une notion créée par la société et associée à une vision plus conservatrice de la sexualité. C’est pourquoi nous choisissons de nous concentrer sur les premières rencontres sexuelles ou les premières pratiques.

MYTHES CONCERNANT LA PREMIÈRE FOIS

Les attentes que vous avez construites au fil des ans concernant votre première relation sexuelle peuvent être contre-productives, ce qui se traduit par une première expérience décevante. Ce ne sera pas votre faute, ni celle de l’autre personne, ni celle de la nervosité ou de l’inexpérience… C’est pourquoi il est essentiel d’être préparé psychologiquement et physiquement, ainsi que de dissiper les idées fausses sur les premières expériences sexuelles qui ont été intériorisées comme vraies.

L’idée de virginité est le premier des grands mythes à dissiper, mais il y a beaucoup d’autres idées fausses entourant le premier rapport sexuel à dissiper. La majorité des mythes entourant la première fois sont totalement faux.

  • MYTHE 1 : Vous devriez avoir votre première expérience avant l’âge de X ans. FAUX : Il n’y a pas d’âge optimal pour votre première relation sexuelle. En matière de sexe, rien n’est figé dans la pierre, et même si vous ne vous sentirez peut-être jamais exactement prêt, assurez-vous que vous avez envie de le faire à ce moment-là.
  • MYTHE 2 : La première fois doit être mémorable. FAUX. Il y a cette idée que la première fois doit ressembler à ce que nous avons vu dans les films : bougies, fleurs, musique et amour débridé. Ce n’est pas que quelque chose n’est pas concevable, c’est simplement qu’il est peu probable que cela se passe ainsi, ce qui ne le rend pas moins précieux. L’essentiel est que vous soyez à l’aise l’un avec l’autre, pas que vous atteigniez cet idéal romantique.
  • MYTHE 3 : L’utilisation de tampons ou d’une coupe menstruelle vous fera perdre votre virginité. FAUX : Comme indiqué précédemment, la virginité n’existe pas… Comme votre hymen peut se rompre au cours d’activités non sexuelles, il ne s’agit pas de votre première fois.
  • MYTHE 4 : Vous serez remarquée. FAUX : Il n’y a aucune preuve scientifique qu’il y ait des changements corporels après le premier rapport vaginal. Il se peut que votre visage soit plus coloré immédiatement après parce que vos joues sont rouges, mais cela est dû à l’activité physique).
  • MYTHE 5 : Il n’y a aucun risque de tomber enceinte pour la première fois. FAUX : Il y a un risque de grossesse à chaque fois que vous avez des rapports sexuels, non seulement lors de la pénétration mais aussi lors d’autres procédures où le pénis entre en contact avec l’ouverture du vagin.
  • MYTHE 6 : Vous ne pouvez pas contracter une IST lors de votre première demande. FAUX : Pour la même raison que celle évoquée ci-dessus, avoir des rapports sexuels augmente vos chances de contracter une IST, même si l’autre personne n’a jamais eu de rapports sexuels auparavant. Vous pouvez tous deux être infectés sans avoir eu de contact intime préalable, c’est pourquoi vous devez toujours porter une protection.
  • MYTHE 7 : La première fois que vous avez un orgasme, vous devez avoir un orgasme. FAUX : Vous n’aurez pas d’orgasme à chaque rapport sexuel et vous n’y êtes pas obligé. Le trac de la première relation sexuelle peut rendre l’orgasme plus difficile, alors ne vous mettez pas trop de pression.
  • MYTHE 8 : La première fois, vous saignez beaucoup. FAUX : Vous ne saignez pas toujours lors du premier rapport vaginal, et il y a une raison rationnelle à cela. Pour vous aider à mieux comprendre ce processus, nous allons vous donner quelques informations sur l’hymen, qui est responsable de la présence ou non de saignements.

L’hymen est une minuscule membrane située à l’ouverture du vagin, dont l’épaisseur et l’élasticité varient d’une personne à l’autre. L’hymen peut se rompre avant un rapport sexuel avec pénétration : l’hymen peut se rompre lors d’activités quotidiennes, de sports d’impact, ou même lors d’un contrôle médical. Cependant, certains hymens sont si élastiques qu’ils peuvent ne jamais se rompre, même après un rapport sexuel. S’il y a un peu de sang lors du premier rapport avec pénétration, l’hymen se rompra (ou pas), mais ne paniquez pas car cela n’aura rien de sensationnel.

MYTHE 9 : La première fois fait mal. FAUX : Comme dit précédemment, les premiers rapports peuvent être plus ou moins longs selon votre hymen. Si vous ressentez une gêne, elle n’est pas due à l’hymen, mais plutôt à la tension des muscles autour de la région. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une nouvelle région pour vous, et que vos muscles pelviens peuvent être tendus. Vous pouvez également être nerveuse à cause de toutes les idées fausses et les angoisses que la société nous a inculquées sur ce qui est censé être “la première fois”. Mais ne vous inquiétez pas : voici quelques précautions que vous pouvez prendre pour éviter cela.

RECOMMANDATIONS POUR LES PERSONNES QUI LISENT POUR LA PREMIÈRE FOIS

Il est naturel d’avoir des réserves sur le fait de faire l’amour pour la première fois. C’est pourquoi nous avons dressé cette liste de suggestions et d’idées à garder à l’esprit le moment venu. Suivre ces suggestions peut vous aider à rendre votre première fois mémorable de manière positive.

INSPECTEZ VOTRE CORPS.

Oui, comme vous le lisez, vous devriez commencer par faire des essais sur vous-même. Toutes vos expériences passées vous aideront à comprendre ce que vous aimez et comment vous l’aimez : explorez vos organes génitaux, comprenez votre réaction sexuelle, trouvez vos zones érogènes ? Ce sera le meilleur outil qui soit et vous donnera beaucoup de pouvoir sur le plan sexuel !

NE FAITES JAMAIS QUELQUE CHOSE QUE VOUS NE SOUHAITEZ PAS FAIRE.

Cela ne semble-t-il pas évident ? Mais cela ne fait jamais de mal d’être rappelé. Ne laissez personne vous questionner ou vous pousser à avoir des rapports sexuels : partenaire, amis, famille, entourage… Ce ne sera pas la première fois, et ce ne sera pas la dernière fois dans votre vie sexuelle. Les interactions sexuelles doivent être réalisées avec liberté et passion.

RESPIREZ PROFONDÉMENT ET DÉTENDEZ-VOUS.

Ne pensez pas à être à la hauteur, ou à garder une érection dans le cas de ceux qui ont un pénis. Vous serez anxieux, et il se peut que ce soit nouveau pour vous deux ; il est normal que les choses ne se passent pas comme prévu au début, surtout avec tous les mythes qui ont été implantés dans nos esprits !

PARTICIPEZ AUX JEUX AUTANT QUE VOUS LE SOUHAITEZ.

Plus il y a de caresses, de masturbation réciproque, de caresses et de sexe oral, mieux c’est. Cela vous aidera à être plus calme, stimulé et connecté. Il est essentiel que vous vous permettiez de faire l’expérience des cinq sens (la précipitation n’est parfois pas un bon compagnon). Un massage érotique serait peut-être un bon point de départ.

PROTÉGEZ-VOUS ET LUBRIFICATION.

Il est essentiel de se protéger, non seulement la première fois, mais tout au long de votre vie sexuelle. Si la lubrification est insuffisante, on peut utiliser un lubrifiant à base d’eau.

CHOISISSEZ LA POSITION LA PLUS CONFORTABLE.

Il doit s’agir d’une position dans laquelle vous pouvez tous deux vous sentir et profiter l’un de l’autre. Il n’y a pas de posture idéale, mais il existe des positions qui permettent à la personne sur le dessus de garder le contrôle et, en cas de pénétration vaginale, de mesurer l’entrée/sortie du pénis. Si vous avez besoin de plus d’inspiration en matière de posture, consultez notre Kamasutra illustré et notre Kamasutra lesbien, mais n’oubliez pas qu’avant de pouvoir voler, vous devez d’abord apprendre à marcher…

VOTRE PREMIÈRE FOIS NE DOIT PAS NÉCESSAIREMENT ÊTRE DIFFICILE.

Contrairement à ce que l’on croit, vous ne devez pas ressentir de douleur, mais si c’est le cas, rappelez-vous que vous pouvez toujours faire une pause, reprendre vos activités ou simplement laisser tomber… N’oubliez pas que le sexe ne doit jamais être source de douleur.

La façon dont vous percevez la sexualité aura un effet important sur le reste de votre vie, mais un bon ou un mauvais départ ne doit pas définir les relations futures. L’exploration du corps (le vôtre et celui des autres) est un exercice fascinant. N’oubliez jamais d’utiliser la communication, la responsabilité, l’écoute et le respect.

Profitez de votre sexualité dès le début, mais toujours avec prudence. Les premières expériences sexuelles ne se déroulent pas toujours comme prévu, mais ne vous découragez pas si ce n’est pas le cas ; c’est une question de pratique. Créer un climat de confiance et de sécurité avec l’autre personne, comprendre son propre corps et sa propre sexualité, et communiquer.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire