Quand faut-il faire le test de paternité ?

Le test de paternité est une analyse qui consiste à établir une relation de filiation entre un père et son enfant. Il se traduit par une comparaison de l’ADN du présumé papa et celui de la progéniture. En effet, plusieurs circonstances poussent une personne à demander qu’on réalise un test de paternité. Quand alors réaliser un test de paternité et à quelles conditions ?

Quand et dans quelles circonstances peut-on réaliser un test de paternité ?

Il existe dans plusieurs familles de nombreuses sources de discordes dont l’une d’entre elles est liée à la reconnaissance ou non d’un enfant. C’est en ce moment qu’intervient le test de paternité. En effet, le test de paternité est le plus souvent autorisé suite à une procédure judiciaire et est obligatoirement réalisé avec le consentement du présumé père. Il intervient le plus souvent dans les circonstances suivantes :

  • pour démontrer la paternité d’un enfant non reconnu par son père ;
  • pour prouver et rétablir la paternité d’un père en cas de divorce ;
  • pour bénéficier ou supprimer une allocation financière ;
  • pour établir une paternité dans le cadre d’une succession, etc.

Dans certains cas, le père peut refuser de se soumettre à ce test, mais si cela arrivait, le juge peut considérer cet acte comme un aveu de paternité.

Démontrer la paternité d’un enfant non reconnu par son père

Lorsqu’il s’agit d’une filiation, le test de paternité peut être automatiquement sollicité. Il intervient lorsque le demandeur obtient ou suppose l’existence de preuves ou d’indices susceptibles de semer le doute sur son lien de paternité. Il peut alors refuser de reconnaitre un enfant comme étant le sien. Avec Propaternité, vous pouvez réaliser un test de paternité avec des résultats hautement fiables qui ne souffriront d’aucune contestation.

Prouver et rétablir la paternité d’un père en cas de divorce

Lorsque des contentieux familiaux surviennent comme un divorce par exemple, le test de paternité peut être demandé. Il interviendra pour prouver que le conjoint est biologiquement lié à l’enfant et qu’il bénéficie des mêmes droits que la mère.

Bénéficier ou supprimer une allocation financière

Le test de paternité peut également intervenir lorsque certaines obligations en termes de pensions alimentaires se posent. Dans ce cas, il est demandé par les femmes. Mais, les pères peuvent aussi demander un test de paternité dans l’optique de se défaire des responsabilités vis-à-vis d’un enfant dont ils soupçonnent ne pas être biologiquement liés.

Pour établir une paternité dans le cadre d’une succession

Le test de paternité peut également intervenir en cas d’une succession ou d’une garde. Il peut arriver que le conjoint décède et que l’on veuille démontrer que ce dernier est le père biologique d’un enfant. Ce test permettra de confirmer ou infirmer les droits de succession ou d’héritage de l’enfant.

Il faut noter qu’un test de paternité peut intervenir pour élucider une affaire dans le cadre d’une enquête policière. Ce test est demandé lorsque des enfants ou des parents sont impliqués de près ou de loin dans cette affaire.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire