Que soigne l’étiopathie ?

Créé en 1963 par Christian Trédaniel, le mot étiopathie est originaire de deux mots grecs. Le premier « aïtia » correspond à « cause » et le second « pathos » correspond à « souffrance ». Au sens strict, l’étiopathie est une technique consistant à raisonner, analyser et comprendre des problèmes de santé. Elle vise à identifier les raisons des dysfonctionnements du corps et à les éliminer uniquement par le moyen des mains. Elle permet à l’être humain de retrouver son fonctionnement normal à travers diverses actions spécifiques se basant sur les mains. Ainsi, elle privilégie la quête de la cause d’un mal au détriment de la suppression des symptômes observables. A juste titre, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a reconnu en tant que médecine naturelle et alternative. Pour cela, elle s’adresse à tout le monde. De l’enfant à l’adulte, de la femme grosse à l’athlète, elle traite de manière naturelle plusieurs maladies.

Que soigne l’étiopathie ?

Utiliser cette science en complément à un traitement médical

L’étiopathie s’utilise le plus souvent pour compléter un traitement médical ordinaire afin d’aider à traiter des problèmes relativement bénins. Elle peut soigner des problèmes d’articulation, de respiration, de dos, de vertèbres, de digestion, urinaires, de gynécologie, et d’ordre général de santé. En effet, chaque problème suscité regroupe des douleurs particulières dont un traitement manuel précis permet efficacement de soulager le patient. Ainsi, au nombre des problèmes d’articulation, on peut citer : les entorses, les foulures, les tendinites et autres. Pour les difficultés de respiration, nous avons : les sinusites, les rhino-pharyngites, les otites séreuses, etc. Les problèmes de dos et vertèbres quant à eux regroupent : névralgies d’Arnold, névralgies cervico-brachiales, torticolis, cervicalgies, douleurs intercostales, lumbagos, sciatalgies. Pour ce qui est des troubles de digestion, nous distinguons : les ballonnements, la digestion lente, le reflux gastro-œsophagien, etc. Les troubles urinaires traités sont : cystites, troubles de la prostate, incontinences, énurésies.

L’étiopathie va plus loin en apportant une solution aux problèmes bénins chez les femmes en état de procréation. Ainsi, elle traite les troubles de grossesse tels que : nausées, vomissements, lombosciatiques ; et aide à préparer les femmes à accoucher. Sur le plan gynécologique, elle traite les règles douloureuses, la descente d’organes, et autres. Toujours dans la contribution au bien-être humain, elle peut traiter les problèmes de respiration tels que : trachéites, bronchites, asthme. Par ailleurs, elle traite aussi les problèmes circulatoires comme : les palpitations, les oppressions thoraciques, les jambes lourdes, la maladie de Raynaud. Enfin, elle apporte un soulagement efficace aux problèmes de santé d’ordre général tels que : les céphalées, les migraines, les insomnies, l’anxiété. Pour parvenir à des résultats satisfaisants pour ces pathologies, l’étiopathe utilise des techniques spécifiques et des mouvements simples. Ses mains font donc tout le travail, et il utilise certains points stratégiques du corps pour soulager le patient.

Découvrez plus d’informations sur le site de Vivien Lecchini – étiopathe à Grenoble.

Futur de l’étiopathie

Cette discipline connaît une évolution progressive dans certaines régions

Discipline quelque peu nouvelle dans plusieurs régions du monde, sa formation et sa pratique demeurent encore assez faibles. En effet, à première vue, on pourrait confondre les séances de traitement en étiopathie avec des massages ordinaires. Cependant, cela n’est pas tout à fait pareil, car ce traitement vise un ensemble d’éléments qui concourent au bien-être humain. Enfin, nous ne recommandons pas l’étiopathie en cas de pathologie grave (cancer, tumeur…), ou dans des indications chirurgicales urgentes.

En conclusion, ses limites sont pour ainsi dire celles des interventions médicales et chirurgicales urgentes et des atteintes extrêmement avancées. Elle ne saurait donc remplacer en aucun cas la chirurgie, les drogues et les médicaments lorsque ces derniers deviennent quasiment indispensables. L’acte d’étiopathie permet donc essentiellement d’agir assez rapidement pour soigner efficacement le patient, ou pour l’orienter vers la médecine ordinaire.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire