A partir de quel âge devient-on un senior ?

Le mort « senior » tel que nous avons l’habitude de l’entendre, renvoie souvent à une personne se trouvant à la retraite, mais il peut également désigner les personnages ayant dépassés un certain âge. Souvent synonyme de vieillesse, à quoi renvoie réellement ce mot, et à partir de quel âge entre-t-on dans la catégorie des « seniors » ? Réponse.

C’est quoi un senior ?

Beaucoup définirait un senior comme une personne ayant atteint l’âge de la retraite, mais en réalité ce mot englobe bien d’autre notions. Par exemple, on peut employer le mot « senior » en faisant référence à l’expérience professionnelle d’une personne, en général ce terme renvoie aux profils ayant une expérience de 10 ans ou plus dans le même domaine. De même, les recruteurs qualifient souvent de seniors les personnes à partir de l’âge de 50 ans, notamment à cause des enjeux différents qu’implique le travail de ces personnes.

En effet, au-delà de l’aspect salarial, l’âge est surtout une affaire de physiologie selon les spécialistes. Ainsi, il est totalement normal d’être au maximum de sa forme de la vingtaine jusqu’à la trentaine, mais de se sentir diminué à partir de la quarantaine. Cela serait dû, entre autres, au fait que le cœur serait plus fatigué et donc battrait à un rythme moins soutenu que dans nos plus jeunes années. Mais cela ne serait pas une fatalité pour autant, selon les mêmes experts, plus l’on adopte de bonnes habitudes de vie et plus on vit longtemps et avec un meilleur capital santé.

En pratique, qu’est-ce que ça change ?

Au-delà de toutes ses subtilités, on peut constater que de manière générale, les personnes ayant passé le cap de la soixantaine sont considérés comme des seniors par la société. Passé cet âge, beaucoup de tarifs et d’offres spéciales apparaissent afin d’offrir au seniors, qui sont la plupart du temps à la retraite, la possibilité de continuer à profiter de certaines choses en dépit de leur âge. C’est là que les tarifs seniors entrent en jeu. Du transport aux mutuelles, tous les services s’adaptent, et pas toujours pour le meilleur.

En effet, les seniors sont souvent mis sur la touche lorsqu’il s’agit d’emploi, notamment parce que les entreprise préfèrent des profils plus jeunes et donc plus jeunes et physiquement « aptes ». Les mutuelles ont également tendance à faire flamber les prix en fonction de l’âge de leurs utilisateurs, ce qui est considéré par beaucoup de personnes âgées comme une discrimination puisqu’au-delà des signes typiques que l’on associe à l’âge comme les cheveux blancs ou les rides, les professionnels de santé s’accordent à dire que l’on ne devient pas tous vieux en même temps.

Et oui, que l’on soit vieux ou pas ne dépend pas d’un âge, car avant 70 ans – l’âge où les médecins estiment que les problèmes de santé commencent à s’accumuler à cause de l’âge – nous ne sommes pas tous égaux, et ceux indépendamment de l’âge. On peut alors très bien rencontrer des soixantenaires au corps de trentenaires et des trentenaire au corps de soixantenaires. Il est également important de noter que le facteur le plus déterminent du vieillissement reste le stress.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire