Comment résorber un hématome après une opération ?

Un hématome ou bleu est une ecchymose, une lésion, provoquée par un déversement de sang sous la peau ou autre organe ou muscle. Le plus souvent, on observe que les hématomes cutanés ; se traduisant par un gonflement de couleur rouge ou bleuté, douloureux, à certains endroits du corps.

Les causes d’un hématome postopératoire

Une intervention chirurgicale provoque systématiquement la rupture de vaisseau sanguin. Ce dernier entraîne alors une accumulation de sang sous la peau se traduisant par des ecchymoses qui dure sur une période d’une à trois semaines. Ces poches peuvent gonfler et deviennent douloureuses. Suite à l’opération, la prise de certains traitements comme des anticoagulants de corticoïde peuvent avoir comme effet secondaire l’apparition d’hématome. Afin de les résorber, il existe différentes techniques.

Les traitements naturels

En général, un hématome disparaît d’elle-même au bout de sept à dix jours. Mais il est fortement recommandé de demander l’avis d’un médecin afin d’avoir le meilleur traitement possible.

Une première technique consiste à pratiquer du repos. N’oublions pas que le corps vient de subir une opération, il est donc plus que nécessaire de laisser au corps le temps de récupérer. Il ne faut donc pas négliger le sommeil. Durant ce temps et dans la mesure du possible, on peut hausser la partie du corps concernée. L’application d’un tampon froid peut soulager les douleurs provoquées par les ecchymoses. Afin d’aider le corps à rapidement récupérer et ainsi traiter efficacement l’hématome, en plus du repos, une bonne alimentation saine et équilibrée est de mise. La consommation d’aliment avec une forte teneur en protéine favorise la cicatrisation des tissus et accélère sa guérison. La consommation de légume est aussi fortement recommandée. Certains légumes comme le chou est un bon anti-inflammatoire ainsi que le miel qui lui est un bon antibiotique naturel. L’utilisation de l’arnica peut aider à traiter rapidement un hématome. Disponible dans le commerce sous forme de gel ou de crème, il s’applique directement sur les parties gonflées, ou les bleus.

Traitement en cas de complication

D’une manière générale, les hématomes postopératoires sont sans danger pour le patient. Pourtant dans certains cas, il peut survenir des complications. Premièrement, la contusion peut se liquéfier et s’infecter. On parle alors de surinfection. Ceci arrive quand des germes se développe dans la poche de sang pouvant provoquer une accumulation de cellule morte et donc de pu. Puis il arrive que l’ecchymose soit si importante qu’il peut provoquer la compression des nerfs, engendrant de vives douleurs au niveau des muscles ou de l’organe concerné. Si dans le cas où après un long moment, le bleu ne se résorbe pas, il est probable qu’il soit enkysté. Dans ce cas précis, une couche de tissus s’est constituée autour de ce dernier, formant une sorte de coque. La seule manière de résoudre ces différents cas consiste à ponctionner l’hématome afin d’évacuer le sang. Cette intervention chirurgicale ne peut être faite que par un médecin. Dans certains cas, il peut durcir en se calcifiant. Résultat, aucun traitement possible.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire