Comment soigner une discopathie dégénérative lombaire ?

La discopathie dégénérative est une pathologie qui se caractérise par la dégradation d’un ou plusieurs disques intervertébraux. Elle fait partie des maladies qui affectent le plus fréquemment la colonne vertébrale. Très grave, elle peut causer d’énormes dommages. Heureusement, il existe des méthodes très efficaces pour la soigner.

Pourquoi les disques intervertébraux se détériorent-ils ?

Le disque intervertébral fait partie des muscles les plus importants du corps humain. Il assure un double rôle. En effet, il permet de maintenir les vertèbres entre eux, ce qui assure la mobilité du rachis. De plus, ce muscle est un véritable amortisseur de pression. Il absorbe jusqu’à 75 % des charges et rend la colonne souple et mobile. Le disque intervertébral a également pour mission de consolider la colonne vertébrale et les vertèbres entre elles.

Malheureusement, il arrive qu’il se détériore. Selon les médecins, la cause la plus fréquente de la dégénérescence des disques intervertébraux, c’est le vieillissement. Toutefois, cette pathologie peut aussi être causée par différents facteurs comme : des mouvements répétitifs, le port de charges lourdes, une mauvaise posture, la pratique intensive de sport, un traumatisme violent, une malformation du disque ou encore le surpoids.

Quels sont les différents types de discopathie ?

La discopathie dégénérative se caractérise par une usure lente et progressive des disques intervertébraux. Cette dégénérescence peut s’effectuer de différentes façons. En effet, si le disque est en partie détérioré et qu’il est toujours fonctionnel, on parle d’une simple déshydratation. Mais, dans certaines situations, ce muscle déborde complètement des vertèbres. Dans ce cas, il s’agit d’une protrusion discale. Parfois, il peut aussi arriver que ce soit qu’une partie du disque qui sorte de son noyau et vienne compresser la moelle épinière. Ici, on parle de la hernie discale. Par ailleurs, dans certains cas, le disque intervertébral peut s’écraser complètement à tel point où deux vertèbres sont en contact. On peut parler de pincement discal.

Discopathie dégénérative lombaire : Quelles sont les conséquences ?

Selon les médecins, la discopathie dégénérative peut toucher un ou plusieurs disques intervertébraux. Dans l’un ou l’autre des cas, elle entraine un certain nombre de problèmes. En effet, en plus de la douleur dans le dos, le patient peut également souffrir de :

  • arthrose : dans le cas où l’usure du disque intervertébral est importante entrainant un pincement discal, la rencontre de deux vertèbres peut causer une arthrose. Cette dernière entraine des douleurs articulaires dans les mains, le bas du dos, les genoux ou les hanches,
  • arthrose articulaire postérieure : la discopathie dégénérative peut également provoquer une arthrose sur les articulaires postérieure Cette forme d’arthrose occasionne un relâchement total des articulaires, ce qui peut entrainer un spondylolisthésis, un glissement vers l’avant d’une vertèbre par rapport à celle qui se trouve juste en dessous d’elle,
  • trouble de la statique : comme mentionné plus haut, les disques facilitent la mobilité du Mais, en cas d’usure, ils perdent de la hauteur laissant les vertèbres se toucher. Lorsque la discopathie intervient au niveau de différents disques, ceci occasionne un manque de stabilité de la colonne vertébrale provoquant ainsi d’importantes douleurs.

Discopathie dégénérative lombaire : comment la soigner ?

Si vous vous demandez comment traiter une discopathie protrusive, sachez qu’il existe différents moyens. En effet, dans un premier temps, il vous faudra faire un traitement médicamenteux. Ce dernier permettra de soulager au mieux la douleur provoquée par la discopathie au niveau du dos. Vous aurez à consommer des antalgiques, des anti-inflammatoires ou encore des myorelaxants. Souvent, ce traitement est suffisant pour vous permettre de vous sentir beaucoup mieux. Toutefois, dans certains cas plus graves, les médicaments n’arrivent pas à donner satisfaction. Lorsque c’est le cas, il va falloir étudier la possibilité de faire une chirurgie du dos. Très efficace, cette intervention permettra d’atténuer considérablement les douleurs lombaires.

Il est important de préciser qu’étant donné la délicatesse de la discopathie dégénérative lombaire, vous devez nécessairement faire appel à des professionnels de la santé pour le traitement. Avec ceux-ci, vous êtes certains de profiter d’une prise en charge efficace et de qualité supérieure.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire