Soutien psychologique : quel intérêt lorsqu’on a un cancer ?

Le cancer est une maladie difficile à traverser, car elle affecte la personne sur bien des plans. De manière consciente ou non, la personne atteinte du cancer peut subir des changements au niveau du comportement et du mode de vie, ce qui est le plus souvent négatif pour elle et son entourage.

Cependant, il existe plusieurs types d’accompagnements que l’établissement en charge de la maladie met à disposition du patient. On peut souvent ne pas percevoir clairement la portée du soutien psychologique dans ce processus. Découvrez dans cet article, en quoi l’accompagnement psychologique est important en cas de cancer.

L’importance de l’accompagnement médical

Même si les premières répercussions du cancer sont liées aux mécanismes interne et externe de fonctionnement de l’organisme, il s’agit d’un mal qui a un effet insoupçonné sur le fonctionnement psychologique de la personne. De telles répercussions entraînent de graves changements chez la personne par rapport à son entourage et accentuent la fréquence et l’ampleur de la douleur, de la fatigue, du stress et de l’anxiété.

Il faut savoir que même si la maladie est dure à vivre, elle l’est bien encore plus lorsque la personne doit faire face à un certain nombre de réalités, seule. L’hôpital ou l’établissement qui s’occupe de la prise en charge du patient, met en place un système d’accompagnement qui lui permet de traverser son calvaire avec moins de difficultés. Cependant, il est possible que certains hopitaux n’aient pas les moyens d’émettre en place des soins de support. Vous devrez alors vous débrouiller seul pour trouver des professionnels qualifiés. Vous pouvez aller sur le site Cancer Infos Services pour avoir plus d’informations.

L’équipe médicale

Au fur et à mesure que le patient vit son traitement, il développe une certaine relation avec l’équipe médicale qu’il voit beaucoup plus souvent désormais et avec le médecin cancérologue en particulier. Ces deux types de personnes représentent le premier soutien dont bénéficie le patient. Le médecin cancérologue par exemple est dans la plupart des cas, celui qui annonce la maladie au patient et la personne avec qui il va le plus discuter de sa maladie.

Puisqu’il est en charge du dossier du patient, le médecin cancérologue discute avec le patient à chaque étape de son traitement et lui fait part des différentes informations dont il doit disposer. Les consultations entre le médecin et son patient servent au docteur à prendre connaissance de l’évolution ou non de l’état de santé du patient et de ses éventuelles questions et inquiétudes.

Certains patients font un questionnaire en bonne et due forme qu’ils soumettent à leurs médecins cancérologues pendant les consultations. Il arrive aux médecins également de préparer des questions qu’ils posent aux patients. Même si le docteur devient très occupé plus tard, le patient peut demander une consultation spéciale afin de discuter simplement.

La proximité des infirmières

Le patient atteint du cancer a un contact régulier avec l’équipe médicale de l’établissement qui s’occupe de lui, plus particulièrement les infirmières. Les infirmières connaissent dans les moindres détails concernant le traitement du patient. Elles en suivent également l’évolution et ont déjà une certaine expérience de cet état de choses.

Elles ont ainsi conscience de tout ce que cela implique sur le plan physique et psychologique. Elles prennent donc naturellement du plaisir à apporter tout leur soutien et à répondre à toutes les questions du patient.

Passionnée par le domaine de la santé, je partage mes connaissances et mes astuces pour vous aider. N'hésitez pas à vous contacter si vous souhaitez écrire des articles pour le site.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire